Église Saint Brice - Courcival

ORIGINE :

La paroisse est mentionnée plusieurs fois à la fin des XIe et XIIe siècles.

 

L’église est d’origine romane. Elle domine la vallée du Tripoulain, offrant ainsi une vue s’étendant jusqu’aux hauteurs de la forêt de Perseigne.

 

Jusqu’au XVIIe siècle elle partageait son promontoire avec le château des seigneurs de Courcival, malheureusement détruit.

 

Le fait que l’église ait été bâtie à proximité du château suggère que sa construction était d’origine seigneuriale.

ARCHITECTURE EXTÉRIEURE :

L’église Saint Brice entourée de son cimetière se compose d’une nef, d’un chevet polygonal, de deux chapelles latérales formant le transept, auxquels s’ajoutent une sacristie et une chapelle funéraire.

 

La partie la plus ancienne est le mur nord de la nef en arête de poisson. En effet, il présente deux baies romanes datables du XIe siècle. A cette époque l’église était un édifice très simple à nef unique.

 

Comme la majorité des églises rurales, elle fut agrandie après la guerre de Cent Ans. La chapelle seigneuriale au sud, le chevet actuel, la chapelle nord et la tour clocher furent ajoutés.

 

La chapelle sud présente des ouvertures qui semblent antérieures aux caractères architecturaux du chœur et de la tour clocher. Cette dernière, trapue, couverte d’un toit en pavillon, semble s’apparenter à l’architecture du XVIe siècle. Elle a pu servir à la défense comme l’indique les petites baies placées très haut sur le mur nord.

 

L’ensemble de l’édifice, à l’exception de la chapelle nord, est couvert d’une voûte lambrissée.

 

Au XIXe siècle de grandes transformations sont entreprises.

Ainsi, le rez-de-chaussée du clocher est couvert d’une voûte en ogive.

Une tourelle contenant un escalier à vis permettant d’accéder aux combles est construite. Une sacristie est ajoutée. L’encadrement et le remplage des baies, exception faite de celles du XIe siècle, sont restaurés.

Un nouveau portail est réalisé dans un style néo-gothique.

Un monument aux morts est également présent à côté de l’église.

ARCHITECTURE INTÉRIEURE :

La voûte est lambrissée. Les vitraux proviennent de l’atelier Lobin de Tours.

 Ce site est soumis à des droits d'auteur.

Toute reproduction partielle ou totale de son contenu ne peut se faire sans l'autorisation écrite

de la Communauté de Communes Maine 301.

Merci de votre compréhension.

Vous pouvez retourner à la page d'accueil du site en cliquant sur le logo en haut à gauche

Communauté de Communes Maine Saosnois

Service Tourisme - antenne de Bonnétable

8 rue Mazagran - 72 110 BONNETABLE

02 43 52 01 34

tourisme.maine301@orange.fr

www.tourisme-maine301.fr